Peindre un edo furin à Tokyo // Idée d’activité au Japon

Et pour ce premier article sur mon voyage au Japon, une idée d’activité originale à Tokyo !

Vous avez peut être déjà vu des carillons japonais, appelé « Furin« , dans des séries japonaises ou sur via des reportages. C’est un carillon en verre, peint de motifs plus ou moins traditionnels (cela va des carpes koi à Hello Kitty).

Comme c’est un produit typique, vraiment traditionnel, je voulais en rapporter un de ce voyage.

Et j’ai trouvé encore mieux : la possibilité de peindre soit même son Furin !

Pour cela, direction une toute petite boutique au nord-est de Ueno, où le gérant n’a pas l’air habitué à voir débarquer des touristes (mais c’est ce qui en fait le charme, n’est-ce pas ?).

ça se passe dans des shotenga, on est passé devant plusieurs fois sans voir l'entrée...

ça se passe dans des shotenga, on est passé devant plusieurs fois sans voir l’entrée…

Direction le premier étage, où un espace avec des tables, sur lesquelles sont disposées de la peinture, des pinceaux et des carillons « vierges ».

Première étape : le choix de son carillon ! Il suffit de faire tinter les différentes cloches de verre, pour choisir le son que l’on préfère.

DSC_0497-01

Ensuite notre sensei du jour nous explique dans un mélange de gestes, anglais, japonais comment peindre : il faut inverser ce que l’on ferait naturellement et peindre du premier plan au dernier plan. Par exemple, vous voulez faire un visage. Sur du papier vous peindrai d’abord le « fond » du visage puis les détails, là on peint d’abord les détails puis le fond car l’on doit peindre à l’intérieur de la cloche de verre… Pour s’aider on peut aussi peindre d’abord à l’extérieur les contours dans une couleur claire (ici en blanc).

DSC_0489-01

Et c’est parti pour la peinture !

Autour de nous il y avait deux / trois groupes de japonais qui avaient l’air de s’amuser autant que nous, et qui ont été surpris par le superbe Totoro de Timothée. C’est un de mes meilleurs souvenirs, qui permet de faire une petite pause plus « calme », que des visites.

DSC_0504-01

Adresse : 4-25-10, Taito, Taito-ku, Tokyo

Prix : 1200 Yens (soit un peu moins de 10€)

Petit bonus pour la fin : pour 1700 Yens, de mi-septembre à novembre, vous pouvez aussi souffler votre verre, en plus de l’illustrer.