Shooting dans le style de Mata Hari

Histoire d’un shooting

J’ai souvent des idées qui me traversent l’esprit. Des choses créatives, des projets artistiques. Et si souvent je ne prends pas le temps de réaliser ces envies, il arrive qu’au contraire je m’attelle à la tâche. Et bien entendu, ce fut le cas aujourd’hui.

Ça fait plusieurs semaines (voire même plusieurs mois) que j’ai cette image en tête. Une déesse de l’imaginaire, tenant plusieurs objets d’univers non réels, mixé à une atmosphère rétro. J’ai fait quelques recherches pour mieux définir l’atmosphère que je voulais, quand je suis tombée sur cette photo de Mata Hari.

 

Mata Hari dans un drap blanc

 

Magnifique, non ? Et surtout pile ce que j’avais en tête : une figure féminine, sûre d’elle, dressée comme une statue.

Pour la réalisation je n’avais pas « grand chose » à faire ; il me suffisait d’un drap blanc dans lequel m’enrouler, de quelques bijoux, et le tour était joué ! Par contre, je manque cruellement de mur blanc chez moi, la plupart ont des étagères, ou sont pris par des bibliothèques (ou alors je n’ai pas assez de recul). J’ai donc utilisé un autre drap pour me créer un fond plus neutre. Pour avoir assez de contraste, je n’ai utilisé qu’un seul éclairage positionné sur le côté afin d’ajouter des ombres au niveau de mon visage et de mon bras. Quelques photos après, un photomontage pour simuler six bras (rien que ça) puis des retouches d’image pour avoir une photo en noir et blanc, un peu vieillie, presque cramée par endroits, et j’ai obtenu la photo que j’avais en tête.

Mata Hari, shooting photo

 

Vous en pensez quoi de cette déesse de l’imaginaire ?

Mata Hari, déesse de l'imaginaire par Audrey Singh
Mata Hari, déesse de l’imaginaire par Audrey Singh

2 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

snashreply
novembre 23 at 11:11

Bravo !
Très belle réalisation, merci d’avoir partagé le making of.

Incotimoreply
novembre 23 at 11:11

Trop classe, trop belle, trop top.

Leave a reply