Rayman Origins

Non mais Rayman quoi. Genre celui qui a accompagné mes après midi chez ma meilleure amie quand j’étais petite. Mon Rayman. Il est passé par plusieurs changements entre temps : au début un jeu de plates-formes en 2D, il a basculé en 3D et a ajouté une composante action à son gameplay. Il a aussi connu une transformation en jeux de course avec Rayman M. Et là, on retrouve notre Rayman, notre jeu de plates-formes qui nous a tenu en haleine à travers plusieurs décors colorés, sous une forme plus moderne : un chara-design à la fois beau et décalé, du multijoueur à la Little Big Planet, une difficulté dosée comme il faut (non mais les coffrapattes quoi!) et de l’humour distillée un peu partout dans le jeu.

Rayman origins ne s’adressent donc pas qu’aux nostalgiques du premier opus, loin de là ! Les acharnés du genre, qui veulent absolument attraper tout les Lums, libérer tout les Electoons vont largement y trouver leur compte, notamment avec les Coffrapattes où il faut attrapper le coffre (qui court sur ses pattes, d’où « Coffrapattes », faut suivre un peu!) et donc être à la fois rapide et précis. Mais ceux qui avancent tranquillement de niveau en niveau, sans chercher à tout collecter vont aussi s’éclater ; d’ailleurs j’ai joué avec un petit jeune (de moins de 10 ans, donc un « vrai » jeune) et on s’est bien amusé. Le fait de se mettre des baffes n’est pas révolutionnaire, mais drôle quoique énervant par moment et le fait de pouvoir ressusciter l’autre (les autres) permet d’essayer de se partager les tâches : un qui essaye de récupérer les pièces, bonus, lums (etc) difficile à atteindre, pendant que l’autre attend pour pouvoir la sauver en cas de besoin.

Vous l’aurez compris, je suis (un peu) fan de ce jeu, et je vous le recommande chaudement !

2 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

Conférences de l’E3 et réflexion sur le jeu vidéo | Little Asylumreply
juin 05, 2012 at 10:06

[…] suis persuadée que l’on peut faire des suites qui en valent le coup, il suffit de voir comment Rayman Origins a réussi à redonner ses lettres de noblesses à un jeu plus tout jeune (même si le risque […]

Akirareply
avril 05, 2013 at 02:04

Ah le premier Rayman avec ces fameux continue limités ! Un plaisir et un enfer à la fois ^^ !

Leave a reply