Cannelloni farce ricotta épinards - sauce tomates cerise

Cannelloni farce ricotta épinards – sauce tomates cerise

Par ce temps froid et maussade, rien de mieux qu’on bon plat bien coloré ! Et en plus, les cannellonis ça réchauffe bien tout en tenant bien au corps. C’est aussi un plat sympa et convivial, plus « élaboré » que des spaghettis bolognaise et pourtant vraiment pas si compliqué que ça à faire (il faut juste ne pas être trop brute lors du remplissage des pâtes).

On commence par les ingrédients ?

Pour 12 cannellonis (j’ai pris des secs, mais vous pouvez aussi prendre des feuilles de lasagne fraîches) :

Pour la sauce tomate :

  • 3 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail finement émincées
  • 750 g de tomates cerise coupées en deux (c’est long à couper !)
  • 3 cuillère à soupe de basilic ciselé
  • sel / poivre

Pour la farce :

  • 100 g d’épinards (possibilité de prendre de la roquette ou du cresson)
  • 500 g de ricotta
  • 2 oeufs battus
  • 100 g de parmesan (fraichement râpé, c’est toujours mieux)
  • noix de muscade (fraichement râpé aussi)

On démarre cette recette par la sauce, en faisant revenir l’ail dans l’huile d’olive pour qu’il dore. On ajoute ensuite les tomates cerises qui vont grésiller et caraméliser, et on va laisser mijoter le tout pendant 10 minutes.

Pendant ce temps, on fait la farce ! Plongez les épinards dans de l’eau bouillante pendant 1 minute, essorez bien avant d’hacher finement. Mettez la ricotta dans une passoire au dessus d’un saladier, ajoutez les oeufs battus en fouettant bien, puis on ajoute les épinards, la noix de muscade et la moitié du parmesan.

On va mettre cette préparation dans une poche à douille (ou un sac de congélation dont on coupera le coin, ça fonctionne très bien aussi) et on garni les cannellonis.

Cannellonis tomates épinards recette viva italia

Disposez les cannelonis farcis au fond d’un plat, en rang serré, arrosez de la sauce tomate et ajoutez le reste de parmesan et direction le four préchauffé à 200° pour 25/30 minutes (quand la sauce bouillonne, c’est prêt).

Par contre c’est typiquement le genre de plat qui, une fois cuit et mis dans le assiettes, ne ressemble plus à grand chose ; alors je vous épargne cette vision !

(pour les curieux, c’est par ici)